Architecturer suggère une forme d'hypothèse.















L'architecture contemporaine met à jour toute l'activité humaine, 
elle se construit comme projet d'avant-garde qui conceptualise un contexte
en effectuant du même coup la disparition de la présence artistique 
au profit
de la pure conception technologique de l'espace.








Humaine mesure antique du monde,  actuelle démesure technique universelle.










L'architecture du passé reflète l'identité spirituelle de ses constructeurs liés par une histoire commune.








L'art de l'architecture est devenu tout technique.






L'architecte s'efface devant le client du projet, le constructeur est le véritable décideur de la stratégie globale.






L'architecture contemporaine échafaude l'idée d'un édifice vitrine d'efficience, qui ne peut être identifié au point de vue culturel, construit des modèles d'habitat type produits à l'échelle planétaire.






Le concept influe le contexte, et réciproquement.







L'événement réoriente sans cesse l'architecture de la vie.

Le nouvel espace architectural contribue à défamiliariser le sujet.

Le projet de l'architecte contemporain est de construire l'espace de l'informalisation 
susceptible de réinventer certaine forme nouvelle d'existence.







L'architecture de la figure technique advenue homme se construit par effet miroir d'application des lois de la gestion proactive.







L'architecture contemporaine redistribue les potentialités du sujet.
L'espace conçu en forme d'éventail explore l'objective recombinaison du sujet
modifié par l'impact d'artificielles ondulations
là où plus rien ne va de soi, l'utilisateur doit sans cesse se redéployer
par l'invention critique de son être traditionnellement vécu comme sujet.






Une recherche sur la double enveloppe  
assortie d'une prédilection pour les formes abstraites. 

« Cette exposition montre une continuité.
 J’ai moi-même été frappé de constater que certains thèmes revenaient, 
comme une spirale, sans que je m’en aperçoive ».

Bernard Tschumi.






Architecturer suggère une forme d'hypothèse.









L'expérience subjective structure l'ensemble du savoir vivre d'une communauté humaine.








L'habitat décide de la pratique humaine, agir sur l'environnement décide d'un changement total de pratique.







L'ambition de l'architecte contemporain idéalement tourne autour de l'idée de création
d'un espace de remise en question perpétuelle,
un habitat générateur pouvant impulser l'apprentissage informel.









Concevoir une ville à partir de rien est une gageure d'architecte qui ressemble à un pari hasardeux.








L'architecture contemporaine construit un environnement purement technologique
qui remet en question la notion habituelle de liberté d'expression humaine.







Paradoxalement et de manière structurelle, l'architecture contemporaine reconsidère constamment la société en questionnant à l'évidence la dimension formelle de toute certitude.








L'architecture purement conceptuelle est une trappe à modalités de réponses et d'expériences subjectives.






La maquette grillagée de l'architecture contemporaine attire l'esprit dans une souricière.








L'architecture est la construction d'un roman du sujet habité.





L'oeil au regard conceptuel architecture l'action humaine entre l'abstrait et le concret.






L'architecture informe le paysage naturel au regard d'un récit critique.





L'architecture conceptuelle circonscrit l'architecte à l'image d'un système de pensée.





La construction de la pensée entraîne paradoxalement l'action.





La pollution de l'air peut modifier définitivement la vie de l'être humain sur terre, l'obligeant à vivre sous une gigantesque cloche technologique.





L'être contemporain par condition est un sujet à habiter toujours sur le qui-vive.





L'architecture contemporaine déconstruit l'habitude, la façade est toute transparente,
l'être de la sécuritaire transparence vit paradoxalement toujours en état d'alerte.




L'architecture conditionne l'habitation du sujet habité.



I was once in a very, very bad car accident.
So my drawing arm is full of pins and platinum stuff. Occasionally it hurts. 
But I found that after the arm was put back together I could draw better than before. I have no idea why.


Read more at http://www.brainyquote.com/quotes/authors/b/bernard_tschumi.html#32I6bihyM77CeH24.99




Les dessins faits à main levée de l'architecte contemporain sont une forme d'autodérision.




La main humaine n'est plus l'élément principal de l'expérience  du dessin architectural contemporain.
L'architecte de nos jours ne met plus la main à la pâte, l'informatique tire son plan,
le spectateur est spectateur architecte de ses propres illusions.




Les maquettes de l'architecte constituées de papiers fragiles encollés à la main exploraient paradoxalement les contours et les formes d'une architecture entièrement dédiée à la promotion conceptuelle de la technologie.





Le destin du concret se dessine de manière étrangement abstraite.





L'architecte contemporain se décentre in interrogeant la pratique architecturale.






L'influence de l'architecture dissémine  ses pouvoirs à tous les étages de la vie.




L'architecture contemporaine souligne dans le bâti l'élément disjoint et discontinu.





L'architecture contemporaine est un miroir à réflexion de chaque personne sur le plan d'immanence .




L'architecture contemporaine cherche sans cesse à dépasser ses limites.

L'architecte devra bientôt faire face à la restriction de l'accès aux matières premières
et à l'épuisement des ressources naturelles.


Pénurie en vue : par quoi peut-on remplacer le sable ?




"Dans la proposition : pointlignesurface, les lignes sont des lignes de mouvement, les points sont les lieux des évènements, et les surfaces sont des lieux d’appropriation sociale. 
Donc cette superposition point, ligne, surface était déjà présente dans la juxtaposition des trois carrés des premiers Transcripts"







Le projet de l'architecture du futur vise à supprimer les interférences humaines pour réduire le coût de la construction.


Chine : Le premier immeuble du monde construit avec une imprimante 3D




 «Les responsables politiques comme le grand public ne sont toujours pas convaincus des limites physiques absolues de la quantité de ressources disponibles pour l'humanité».

http://www.encyclo-ecolo.com/Epuisement_des_ressources






L'architecture du futur est un système informatisé gestionnaire de robots qui assemblent les éléments d'un puzzle grandeur nature produits par l'imprimante 3D.




http://www.lemoniteur.fr/155-projets/article/actualite/26107189-l-imprimante-3d-de-chantier-va-t-elle-bientot-remplacer-les-entreprises-de-btp




L'architecture contemporaine est une religion de l'espace minimaliste, universelle et austère.













Commentaires