Translate

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 30 juillet 2014

L'aquatique danse de caractère de la foulque macroule !

Partager











La foulque macroule s'active souvent en faibles profondeurs, on peut aisément la voir plonger 
puis sauter au dessus des ondes pour ensuite de nouveau se jeter à l'eau tête la première, afin de mieux ratisser et quérir son butin non loin de la surface de l'élément liquide. Toutefois des plongeons à plusieurs mètres de profondeur ne l'effraient pas si quelque chose lui apparaît fort alléchant ; parfois elle nage lentement, un peu dodelinante, hochant la tête d'une drôle de manière, quelque peu saccadée, puis soudainement on la voit courir à la surface de l'étang pour prendre son envol. La foulque semble alors  marcher à la surface de l'eau, y prenant appui grâce à aux lobes palmés de ses pattes.

On dit même qu'elle broute, qu'elle chaparde parfois la nourriture à la gent ailée des environs, ses voisins les canards et même aux cygnes.
Il est apaisant de venir s'asseoir près des roselières de l'étang pour l'écouter chanter la nuit, aux plus doux moments du printemps. 

Vol de nuit est sa spécialité, d'oiseau semi migrateur...


Le cri d’alarme de la femelle nous interpelle humainement, 

des séries rapides de « ai-oeu »; 

le répertoire des cris de l'oiseau est même doté d'un humoristique bref éternuement ! 






video








mardi 29 juillet 2014

Confidences à l'heure bleue...

Partager








VOICI la maison bleue
Douce Heure refuge hors du Miroir monde

CES infimes moments de tendresse
appellent l'instant lumineux sur Vous
J'ai Tellement de Choses sensibles A Vous  Confier

Sans mots
à fleur d'ondes
Je Vais Vous Confier Tout
















lundi 28 juillet 2014

Vibrer au cœur de la nuit, comme un veilleur...

Partager








« On se cache d’être brave comme d’aimer » 








Il aurait pu lutter encore, tenter sa chance : il n'y a pas de fatalité extérieure. 
Mais il y a une fatalité intérieure : vient une minute où l'on se découvre vulnérable ; alors les fautes vous attirent comme un vertige.  
Et c'est à cette minute que luirent sur sa tête, dans une déchirure de la tempête, comme un appât mortel au fond d'une nasse, quelques étoiles. 
Il jugea bien que c'était un piège : on voit trois étoiles dans un trou, on monte vers elles, ensuite on ne peut plus descendre, on reste là à mordre les étoiles... 

Mais sa faim de lumière était telle qu'il monta 







« Les braves cachent leurs actes 
comme les honnêtes gens leurs aumônes. 
Ils les déguisent ou s’en excusent. » 






« Le cyclone, ce n'est rien. On sauve sa peau. Mais auparavant ! Mais cette rencontre que l'on fait ! » 
Il pensait reconnaître, entre mille, un certain visage, et pourtant il l'avait déjà oublié. 










« il voyait déjà s’écouler le sable vain de ses lumières ».







"Il s'agit de les rendre éternels". Où avait-il lu cela ? 
"Ce que vous poursuivez en vous-même meurt"








Et maintenant, au coeur de la nuit comme un veilleur, il découvre que la nuit montre l'homme : ces appels, ces lumières, cette inquiétude. Cette simple étoile dans l'ombre : l'isolement d'une maison. L'une s'éteint : c'est une maison qui se ferme sur son amour. 


Ou sur son ennui. C'est une maison qui cesse de faire son signal au reste du monde. Ils ne savent pas ce qu'ils espèrent ces paysans accoudés à la table devant leur lampe : ils ne savent pas que leur désir porte si loin, dans la grande nuit qui les enferme. Mais Fabien le découvre quand il vient de mille kilomètres et sent des lames de fond profondes soulever et descendre l'avion qui respire, quand il a traversé dix orages, comme des pays de guerre, et, entre eux, des clairières de lune, et quand il gagne ces lumières, l'une après l'autre, avec le sentiment de vaincre. Ces hommes croient que leur lampe luit pour l'humble table, mais à quatre-vingts kilomètres d'eux, on est déjà touché par l'appel de cette lumière, comme s'ils la balançaient désespérés, d'une île déserte, devant la mer. 

Vol de Nuit

Antoine de Saint-Exupéry







Un manoeuvre aborda Rivière pour lui communiquer un message du poste Radio : 

- Le courrier du Chili signale qu'il aperçoit les lumières de Buenos Aires. 

- Bien. 

Bientôt Rivière entendrait cet avion : la nuit en livrait un déjà, ainsi qu'une mer, pleine de flux et de reflux et de mystères, livre à la plage le trésor qu'elle a si longtemps ballotté. Et plus tard on recevrait d'elle les deux autres. 
Alors cette journée serait liquidée. Alors les équipes usées iraient dormir, remplacées par les équipes fraîches. Mais Rivière n'aurait point de repos : le courrier d'Europe, à son tour, le chargerait d'inquiétudes. Il en serait toujours ainsi. Toujours. Pour la première fois ce vieux lutteur s'étonnait de se sentir las. L'arrivée des avions ne serait jamais cette victoire qui termine une guerre, et ouvre une ère de paix bienheureuse. Il n'y aurait jamais, pour lui, qu'un pas de fait précédant mille pas semblables. Il semblait à Rivière qu'il soulevait un poids très lourd, à bras tendus, depuis long-temps : un effort sans repos et sans espérance. 
« Je vieillis... » Il vieillissait dans l'action seule il ne trouvait plus sa nourriture. Il s'étonna de  réfléchir sur des problèmes qu'il ne s'était jamais posés. Et pourtant revenait contre lui, avec un murmure mélancolique, la masse des douceurs qu'il avait toujours écartées : un océan perdu. « Tout cela est donc si proche ?... » Il s'aperçut qu'il avait peu à peu repoussé vers la vieillesse, pour « quand il aurait le temps », ce qui fait douce la vie des hommes. Comme si réellement on pouvait avoir le temps un jour, comme si l'on gagnait, à l'extrémité de la vie, cette paix bienheureuse que l'on imagine. Mais il n'y a pas de paix. Il n'y a peut-être pas de victoire. Il n'y a pas d'arrivée définitive de tous les courriers.

Vol de Nuit

Antoine de Saint-Exupéry







« Je ne sais quand je rentrerai, j’ai tant de travail depuis quelques mois : recherches de camarades perdus, dépannages d’avions tombés en territoire dissidents, et quelques courriers sur Dakar. 
Je viens de réussir un petit exploit : passé deux jours et deux nuits avec onze Maures et un mécanicien pour sauver un avion. Diverses et graves. Pour la première fois, j’ai entendu siffler des balles sur ma tête. Je connais enfin ce que je suis dans cette ambiance-là : beaucoup plus calme que les Maures. 

Mais j’ai aussi compris, ce qui m’avait toujours étonné : pourquoi Platon (ou Aristote ?) place le courage au dernier rang des vertus. Ce n’est pas le fait de bien beaux sentiments : un peu de rage, un peu de vanité, beaucoup d’entêtement et un plaisir sportif vulgaire. Surtout l’exaltation de sa force physique, qui pourtant n’a rien à y voir. On croise les bras sur sa chemise ouverte et on respire bien. C’est plutôt agréable. Quand ça se produit la nuit, il s’y mêle le sentiment d’avoir fait une immense bêtise. Jamais plus je n’admirerai un homme qui ne serait que courageux. » 

Vol de Nuit

Antoine de Saint-Exupéry
















La lutte dans le cyclone, ça, au moins, c'est réel, c'est franc. Mais non le visage des choses, ce visage qu'elles prennent quand elles se croient seules. Il pensait : « C'est tout à fait pareil à une révolte : des visages qui pâlissent à peine, mais changent tellement ! » 


Vol de Nuit

Antoine de Saint-Exupéry










Chaque aéroport vantait son temps clair, son ciel transparent, sa bonne brise. Un soir doré avait habillé l'Amérique. Rivière se réjouit du zèle des choses. Maintenant ce courrier luttait quelque part dans l'aventure de la nuit, mais avec les meilleures chances. 
Rivière repoussa le cahier. 

- Ça va. 


Et sortit jeter un coup d’oeil sur les services, veilleur de nuit qui veillait sur la moitié du monde. 
Devant une fenêtre ouverte il s'arrêta et comprit la nuit 



Vol de Nuit

Antoine de Saint-Exupéry





















Antoine de Saint-Exupéry









Quelque part il rencontrerait l'unique secrétaire de veille. Un homme travaillait quelque part pour que la vie soit continue, pour que la volonté soit continue, et ainsi, d'escale en escale, pour que jamais de Toulouse à Buenos Aires, ne se rompe la chaîne. « Cet homme-là ne sait pas sa grandeur. » Les courriers quelque part luttaient. Le vol de nuit durait comme une maladie : il fallait veiller. Il fallait assister ces hommes qui, des mains et des genoux, poitrine contre poitrine, affrontaient l'ombre, et qui ne connaissaient plus, ne connaissaient plus rien que des choses mouvantes, invisibles, dont il fallait, à la force des bras aveugles, se tirer comme d'une mer. Quels aveux terribles quelquefois : « J'ai éclairé mes mains pour les voir... » Velours des mains révélé seul dans ce bain rouge de photographe. Ce qu'il reste du monde, et qu'il faut sauver.












dimanche 27 juillet 2014

Le progrès est un rêve désarmant...

Partager
"





L'été brûlait de tous ses feux,




on avait soif de paix, on espérait, on rêvait d'infinies trêves



tant d'êtres en souffrances
tant de pays dévastés,
tant d'êtres en souffrances
tant de vies sacrifiées


on ne voulait plus, même de l'idée de lutter, on voulait pouvoir vivre, partager  la fine fleur de ses rêves





on voulait de suite enfin évoluer, 
en vérité
le véritable progrès est signalé par l'entière humanité désarmée









L


samedi 26 juillet 2014

Il suffira d'un cygne...

Partager


La goutte d'eau au bec

de fraîche heure vermillonné

cygneaux apaisés






Vocalisations

des cris de salutations

contacts entre cygnes










Un cygne suffira
blanches plumes sur les eaux
bleu azur de paix














vendredi 25 juillet 2014

Replace these negative impulses through gardening!

Partager








[16/07/2014]

"A partir du 15 juillet, les Parisiens peuvent proposer des lieux à verdir grâce à l'appli "Dansmarue". Murs, trottoirs, placettes, façades, 200 lieux publics proposés par les citoyens seront choisis et végétalisés."

 "Du vert près de chez moi", c'est quoi?
"La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs…).
En effet, les riverains sont les meilleurs connaisseurs de leur quartier, des  usages qui s’y développent et des lieux qui sont susceptibles de se prêter à une végétalisation ponctuelle.
Avec le concours des services de la Ville, c’est une occasion nouvelle qui est offerte aux habitants de repérer, et éventuellement faire vivre, de nouveaux espaces de verdure."






" La ‘guerilla potagère’ est un terme facilement compréhensible en lui même.

De plus il relève d’une contradiction comique entre la violence d’une révolution où le terme guerilla est utilisé et le calme et la sérénité nécessaires au maraîchage.
Cela donne donc une teneur détendue mais déterminée à notre mouvement pacifiste.
Cette Guerilla est menée symboliquement contre notre mode de vie non durable.
Combattre
– la marchandisation du vivant
– la stérilisation des surface urbaines
– le repli sur soi et la méfiance des autres "
extrait du site




Guerilla Gardening
«Je vais faire venir des aliments sains à la communauté et montrer aux gens comment cultiver et faire cuire», dit Ron Finley. (Rickett et Sones)

How Guerrilla Gardening Can Save America's Food Deserts

Ron Finley's L.A. Green Grounds brings fresh fruit and vegetables to urban neighborhoods dominated by fast food, liquor stores and empty lots

smithsonian.com



Read more: http://www.smithsonianmag.com/food/how-guerrilla-gardening-can-save-americas-food-deserts-1464414/#R8LvWEYTGciv43Ur.99




"Spiritual Guerilla Gardeners Unite: 

Let’s Weed Out Hate And Occupy The Dream"





FEZ Jugendzentrum Berlin
FEZ Jugendzentrum Berlin
extrait du site
http://blogs.timesofisrael.com/looking-for-peace-seed-sponsors-in-israel/

Larissa SANSOUR







считается  конфиденциальной и не может быть передана третьим лицам. 
Внимание! Количество саженцев ограничено.
Для того чтобы точно рассчитать необходимое их количество, мы убедительно просим Вас зарегистрироваться.

Вместе с деревцами вы обязательно получите инструкцию, где и как правильно их сажать. Главное, чтобы саженцы прижились и не погибли, их нужно высадить в природу в ближайшие несколько дней. Если такой возможности нет, поместите их на время в цветочный горшок и пересадите, как только поедете за город. К сожалению, высаживать деревья в городе без разрешения властей запрещено.

Мы раздаем саженцы 2-х летки, их высота около 20 см. Но даже такое небольшое деревце может вырасти, если его посадить по нашей инструкции и заботливо ухаживать. Если вам нужны большие и взрослые деревья, пожалуйста, обращайтесь в специализированные магазины, где они продаются или к профессиональным озеленителям.

Эту акцию мы проводим для привлечения общественного внимания к проблеме восстановления лесов и экологическому воспитанию школьников. Вот уже 8 лет учащиеся сельских школ под руководством Гринпис восстанавливают леса, за это время они посадили более 200 тысяч деревьев. Для самых активных участников проекта мы проводим летние экологические лагеря, а чтобы бороться с основной угрозой наших лесопосадок – пожарами, сейчас проходит противопожарная экспедиция Гринпис. "







" le">guerrilla gardening est un mouvement d'activisme politique, utilisant le jardinage comme moyen d'action environnementaliste, pour défendre le droit à la terre, la réforme agraire, la permaculture.
Les activistes occupent des endroits abandonnés, qui ne leur appartiennent pas, et y mettent en place des récoltes, afin d'interpeler les pouvoirs sur leur utilisation.
Le mouvement de guerrilla gardening a débuté officiellement en 1973 à New York avec Liz Christy et la "guérilla verte" (green guerrilla), avec pour objectif de convertir un lotissement abandonné de Manhattan en jardin collectif. On peut cependant remonter jusqu'aux "Diggers" ("bêcheurs") de Gerrard Winstanley et William Everard (en) sous la république anglaise : ils réclamaient le droit de cultiver et habiter les terrains communaux et ceux des propriétaires terriens sans leur consentement et sans redevances (suite à l'enclosure).




En France, les pionniers sont sans doute les membres de l'association Rennes jardin. Suite aux restructurations de circulation, notamment du métro, l'association a planté 200m² d'ifs, troènes et merisiers rue de l'Alma à Rennes, à l'emplacement d'une maisonnette détruite par les travaux.
Grâce à ses actions, une convention est signée entre cette association et la ville permettant aux habitants de végétaliser leur quartier, et plus particulièrement leurs murs (opération « Embellissons nos murs », lancée en 2004)


Guerrilla Gardening en France

  • Toulouse: "Rebellion Jardinière 31"
  • Paris: "Guerrilla gardening Paris" formé par Gabeu
  • Bretagne:
    • Rennes/Nantes: "Brigade jardinière nantaise", "Guerrilla gardening Rennes" formé par Redpoppy et Blackthorn.
    • Rennes: Rennes Jardins"
Wikipédia Sources






Et l'oeuvre d'art : le graff végétal participatif, à Lyon


extraits du site



 à Paris....
http://www.liberation.fr/terre/0101610308-petites-mains-de-jardin-a-paris?y=1





Jardins Sauvages
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_sauvage






William Robinson
http://www.irisheyes.fr/williamrobinson.html







http://books.google.fr/books?id=UP4QL-TUd74C&pg=PA95&lpg=PA95&dq=willima+Robinson+(1838-1935)&source=bl&ots=pyqPLJKt3K&sig=bO7xFINGCMfn6Me9ua5PFueLndk&hl=fr&ei=dyQ7S-CLBdSZjAe92d3XDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=10&ved=0CDUQ6AEwCQ#v=onepage&q=&f=false





Porte "Art Nouveau"...La Semeuse, à Paris:
http://www.paris-en-photos.fr/porte-art-nouveau/